PERSPECTIVES 2020

"Les toiles présentées dans cet album ont été réalisées en 2019 et 2020 en Bretagne, dans mon nouvel atelier dans les Côtes d’Armor, à Trévron, près de Dinan. C’est là que j’ai rassemblé des toiles alors dispersées en différents endroits. A côté d’oeuvres nouvelles ancrées pour certaines dans un processus littéraire, le tournant de l’année 2020, entre ma mission artistique au Bangladesh et le confinement consécutif à l’épidémie du Covid 19, m’a menée à réfléchir sur certains travaux plus anciens qui ne me paraissaient pas aboutis." Christine Robion

Présentation du 7 au 13 septembre 2020

Salle des Régates 22370 Pléneuf-Val-André

À l’Alliance Française, en collaboration avec l’Ecole des Beaux-Arts de Chittagong au Bangladesh

« Atelier en histoire(s) »
Février 2020
https://www.afchittagong.org/christien-robin

Deux séances de lecture d’extraits

7 et 12 mars 2019 à 18H30
Par l’auteure et par le comédien Léon Clémence

Les « Titres »

Les « Titres » sont ceux des quatre romans de l’artiste Christine Robion publiés par Cent Mille Milliards, trames des expositions éponymes présentées de 2014 à 2018 à Paris et en province.

Galerie de l’Angle 45 rue des Tournelles 75003 PARIS

Avec ce nouvel accrochage, la Galerie de l’Angle souhaite illustrer le fil dévidé par Christine Robion dans les « histoires » qu’elle raconte. Du regard triste de La petite fille de la photo aux rêves d’Occident du réfugié du Bangladesh dans La vie rêvée de Chotan B, les destins se croisent, les chemins s’éloignent, nous emmènent en Grèce sous l’occupation et la guerre civile dans Makronissos, remontent vers l’Allemagne en se tournant discrètement vers la Bretagne avec Alfred.
« Comme pour La petite fille de la photo, La vie rêvée de Chotan B. ou Makronissos, l’auteure expose dans Alfred ses personnages aux réalités des sociétés. Christine Robion est d’abord plasticienne. Et tant dans la forme et le style de son roman, elle continue de l’être. De tableaux en tableaux, elle recrée des instants de vies qui apparaissent comme des collages : un effet accentué par l’édition bilingue Français-Allemand présentée ici. » (Editions Cent Mille Milliards)
Christine Robion préfère aux personnages de l’Histoire les acteurs invisibles de faits divers dont on ne parlera pas.